blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

inspire2008

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

journal des stagiaires de spire session 18/02/2008

Blog dans la catégorie :
Actualités

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

inspire2008

PRESENTATION DES TAG

Le 28/03/2008

T.A.G
Temps Auto géré

Les TAG sont des Temps Auto Gérés qui durent une demi-journée par semaine et qui consistent pour chaque personne de notre formation à aller à la "chasse" aux professionnels. Cela permet de poser des questions selon ses centres d'interêts et de se renseigner sur les métiers; ces rencontres peuvent aussi permettre de faire des demandes de  MEP (Mise en Experience Pratique) sur une à deux journées pour approfondir nos connaissances et nos experiences, pour envisager à la suite un stage de quelques semaines selon les demandes de chacun. Le TAG est là aussi pour travailler sur soi-même, dépasser ses peurs, ses craintes ou ses angoisses par rapport au contact auprès des personnes inconnues.

 

Atelier théâtre

Le 28/03/2008

Au cours de notre formation nous avons comme activité le théâtre.
Fraçoise notre intervenante nous donne des cours à la salle Mangin Beaulieu et au théâtre Collini du temple protestant qui se trouve à coté de l'ancien palais de justice, en centre ville.
Nous avons 7 séances pour préparer une pièce, qui sera surement de l'impro.
Elle aura lieu le 2 avril au centre spire au soir.

 

Thème de Chloé : l' expérimentation animale

Le 28/03/2008

L' expérimentation animale est toujours pratiquée en toxicologie, cosmétologie , recherche et armement , mais elle est obsolète, faillible et amorale. Pourtant les expériences réalisées sur les animaux ne peuvent pas être extrapolées à l' homme car chaque espèce a son propre patrimoine génétique unique et certains chercheurs ont souligné le fait que faire des expériences sur les animaux les avait gêné dans leurs recherches. Les animaux subissent diverses mutilations , souffrent et sont finalement euthanasiés. La provenance de ces animaux ( à part les petits rongeurs ) est assez incertaine. Il existe des méthodes alternatives telles que la peau synthétique mais elles sont encore très peu utilisées .Alors arrêtons d' acheter des produits testés sur les animaux. La mention " non testé sur les animaux" et " sans matière animale" est inscrite sur très peu de produits, ce qui montre que presque le totalité des produits sont testés sur des animaux. Il existe une liste des produits non testés sur les animaux. Attention à la mention " produit fini non testé sur les animaux " qui signifie que les composants de ce produit ont bien été testé sur des animaux".
www.onevoice-ear.org

 

Le collectif des déboulonneurs.

Le 28/03/2008

    Vous avez sans doute fais un bout de chemin dans la rue aujourd'hui, en voiture, à pied, en bus... Oh, vous en avez croisé des choses:  des tas de gens qui passent, des chiens qui aboient, des voitures qui filent et et et ...des publicités!
    Mais, a-t-on vraiment vu tout cela et plus particulièrement les affichages publicitaires? Peut être devrait on plutôt dire que cela nous est passé sous les yeux... Quoi qu'il en soit, la reflexion est amorcée. Et bien oui, toutes ces images qui défilent à longueur de temps n'ont elles pas un impact sur notre petit quotidien? Voici donc la question de départ que s'est posé le collectif des déboulonneurs, et que j'ai souhaité présenter au groupe lors de mon thème.

    Le collectif des déboulonneurs existe dans diverses villes (Rennes, Paris, Montpellier, Lyon, La Rochelle ... ), il est constitué de personnes ayant décidées de passer à l'action face à ce qu'ils considèrent comme du matraquage publicitaire. Estimant que le citoyen dans son quotidien le plus anodin ne peux échapper à ces messages, ils souhaitent placer le débat sur la place publique, interroger la loi, et interpeller les élus. Comment ? Je ne fournirai ici qu'un bref aperçu de leurs actions, pour plus de renseignements vous trouverez plus bas le lien pour accéder à leur site internet. A chaque début de mois, les collectifs rassemblent leurs membres pour participer à une action en pleine rue. Il s'agit de "barbouiller" une affiche publicitaire préalablement désignée en y inscrivant un message fort de contestation. Seuls deux ou trois personnes écrivent sur l'affiche, le reste des participants restent autour, engagent le discussion avec les passants, proposent des textes, et surtout  échange avec tous.
     Les "barbouilleurs" sont dans l'illégalité, puisqu'ils "déteriorent un bien privé ou public", ils encourent une peine prison et de fortes amendes ; ainsi, ils sont toujours munis de leurs cartes d'identité et largement prêts à être interpeller par la police régulièrement présente sur les lieux. La volonté du collectif est de toujours rester dans la non violence. Ils ont de claires revendications ( rendre la taille des affiches à celle de l'affichage associatif : 50/70 etc...) et pensent que ces questions font partie d'un débat citoyen necessaire aujourd'hui.
    Ainsi, plusieurs procès ont eu lieu (Montpellier et Paris notamment) et la justice à toujours penché pour une peine symbolique, preuve sans doute que le débat est à l'heure et que le société est prête à s'y intéresser. A vous donc de vous interroger, car oui finalement il s'agit simplement de regarder tout ça d'un peu plus près et de se dire que, oui, nous sommes tous concernés.
    Voici donc le lien pour accéder au site des déboulonneurs, vous y trouverez des tas d'informations et la présentation d'autres groupes : www.deboulonneurs.org

 

Atelier théâtre - 2nde séance

Le 28/03/2008

Compte rendu de la journée du 04/03/08:

Activité

Improvisation:

Pour cette 2e séance nous avons essentiellement travaillé sur l'impro.

On a commencé par un exercice qui consistait à marcher dans tout les sens, ensuite "la prof" nous demandait d'exprimer un sentiment (la peur, l'accusation, la joie, ...) et nous devions le jouer.

Le 2e exercice consistait toujours à marcher, mais en imaginant que le sol était par exemple chaud, froid ou bien encore piquant.

3e exercice, nous devions imaginer que nous marchions dans la savane, donc il fallait faire semblant d'éviter des obstacles, pour ce travail le groupe était séparé en deux, les spectateurs et les acteurs.

Ensuite Claire, Emilienne et Geoffroy on fait une petite impro qui consistait à imaginer une trouvaille suite à une promenade.

Seconde impro, Cécile, Jérémy, Chloé, Pascal et Gaël devaient chacun leur tour empêcher Mishka de "sortir de son appartement".

Pour finir nous avons lu et choisi des textes d'une piece humoristique mais macabre : La mastication des morts de Patrick Kermann.